Je vais m’attarder sur les pistes de l’OST qui m’ont le plus marqué, en essayant de faire ressortir l’ambiance, les sensations qui en émanent. (NB : Nan, je ne me suis pas droguée avant d’écrire ces quelques lignes, j’ai seulement monté le son et fermé les yeux).

La musique n’est présente qu’à un moment précis dans Shadow Of The Colossus : quand Wanda (ou Wander) s’approche des colosses. Lorsqu’on les aperçoit, on a droit à une première mélodie, douce, mais quand on ose les provoquer, une musique beaucoup plus entrainante et plus épique régale nos oreilles.
Quand Wanda parcourt les plaines, uniquement le souffle du vent, les cris des aigles et les murmures d’Agro viennent pimenter sa découverte.

Pour décrire l’OST dans son intégralité, je dirais que c’est un mélange d’airs dédiés à l’épique et à la contemplation. Nous sommes face à l’immensité des colosses, des paysages mais aussi du courage et de la solitude de Wanda.
Ces pistes confirment que ce jeu est un rêve éveillé, un poème intéractif. Qui ne rêve pas de sillonner ces terres ?

01 – Prologue ~ To the Ancient Land
Ma piste préférée. Celle que nous entendons au tout début du jeu, dans la cinématique d’introduction. Autant dire qu’on est tout de suite averti de la qualité générale du jeu en la découvrant. Aucun mot n’est selon moi adéquat pour la définir. Tout ce que je sais, c’est qu’elle est magique. Des chants splendides, une mélodie qui se dévoile petit à petit, mélancolique à souhait. On la ressent à la fois comme un hymne épique et sentimental, qui fait l’éloge de la découverte, de l’émerveillement. Et pour encore plus nous pousser à bout, elle accompagne des images splendides, dévoilées dans une lumière aveuglante qui révèle au héros les terres infinies qu’il va devoir parcourir, qui seront son terrain de bataille et de conquête (et infiniment plus…). Bref c’est pour moi LA piste qui englobe, exprime le jeu et son univers, en étant à la hauteur de sa beauté, de sa poésie.
La première fois que je l’ai entendue, les larmes ont coulé.

02 – Prohibited Art
Très belle mélodie, mélancolique, qui traduit à merveille l’angoisse, la peur du héros qui dépose le corps inerte de sa dulcinée sur l’autel (prévu à cet effet x3). D’ici, il peut voir au travers d’une lumière étincelante les plaines interdites, qui s’étendent à perte de vue.

08 – The Opened Way ~ Battle With the Colossus
Ma musique de combat préférée. Très entrainante, épique, elle nous donne un sentiment de puissance jamais atteint dans un jeu vidéo.

09 – The End of the Battle
Magnifique. Quand les colosses s’effondrent. Elle exprime à merveille la chute de leur majestuosité, l’extinction de leur puissance. On n’entend pas le choc de la chute, mais seulement cette mélodie, comme pour glorifier leur bataille, la lutte et la souffrance qu’ils ont enduré. Leurs yeux s’éteignent (si si, vérifiez), et j’en viens à regretter mon acharnement contre une telle beauté.
D’ailleurs notre brutalité,notre destin nous rattrape. Les tentacules noires émanant du colosse viennent pourfendre notre corps et notre âme. On a beau courir, appeler Agro dans un dernier souffle, Wanda s’écroule sans pouvoir lutter.

15 – Silence ~ Battle With the Colossus
On y ressent beaucoup de choses entremêlées : au début la fascination devant le colosse (dont l’un de mes préférés, volant au-dessus du désert), mais aussi la peur face à son imposance. La musique exprime la majestuosité du colosse, inaccessible, qui est l’un des plus poétiques du jeu. Cette mélodie intervient quand le colosse nous frôle, accompagnée du souffle de ses ailes dans le vent.

12 – A Violent Encounter ~ Battle With the Colossus
16 – In Awe of the Power ~ Battle With the Colossus
13 – Revived Power ~ Battle With the Colossus
25 – A Despair-filled Farewell ~ Battle With the Colossus
Pistes grandioses. Hymne à la lutte, au courage. Comment ne pas défoncer les colosses avec ces musiques en fond ?
(La 25 se démarque avec ses chants majestueux.)

30 – Demise of the Ritual ~ Battle With the Colossus
La musique qui accompagne le dernier colosse. Monumentale, à l’instar du combat. On sent que Wanda concentre toutes ses forces et ses dernières bribes de volonté. Cette mélodie est un mélange magnifique de chants à la fois angoissants et lyriques.

35 – The Sunlit Earth
Une piste qui commence en beauté avec un air au piano. Une mélodie contemplative plus gaie, teintée d’espoir. Trop courte T_T. On s’éloigne petit à petit du Jardin Secret et l’aigle nous guide pour une deuxième et dernière fois, en fermant ainsi la boucle (ma deuxième piste préférée si ça vous intéresse).

Il y a tellement de pistes et tellement d’émotion qui se dégage que je vais m’arrêter là. Cette OST est un bijou, une oeuvre à posséder absolument. Quand je l’écoute, impossible de ne pas me remettre dans la peau de Wanda et de trembler.

Les commentaires ne sont plus admis.