WOOOOUUUAAAAAAHHHHH ! Telle est en résumé la réaction que m’a suscité la version « Deluxe » du manga de Masakazu Katsura. Le temps d’essuyer le filet de bave qui coule de ma bouche, laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Je ne m’étendrai pas ici sur une possible machination commerciale de l’éditeur pour seulement m’attarder sur le bonheur que nous offre cette Perfect Edition. Comme toute version « Deluxe » hors de question de pouvoir lire tranquillement son manga dans le bus puisque de toute façon avec son format 210×150 je doute que le manga puisse rentrer dans une de vos poches en cette saison. Ce serait de toute façon dangereux puisque comment ne pas s’attirer la jalousie des autres vu la magnifique couverture que Tonkam nous a offert. Le titre du manga est pailleté (on ne le voit pas sur l’image ci-dessous) et on y trouve un résumé du tome ainsi qu’une magnifique illustration spécifique à cette version.


A l’intérieur, quel plaisir que de découvrir que toutes les pages sont en papier glacé. Nous avons même le droit à la préface au chapitre 1 en couleurs. Couleurs que nous retrouvons pour 3 illustrations sur 5 de la traditionnelle galerie d’images de la série. Pour le reste, rien à redire, c’est un petit délice de pouvoir profiter des dessins de Katsura en plus grand (ça devrait pas être permis de dessiner aussi bien).
Cette Perfect Edition mérite bien son nom puisque le seul défaut que j’ai pu lui trouver est l’absence de l’habituel mot de l’auteur. Côté prix, par rapport à la version normale et en comparant avec d’autres version « Deluxe », ce tome de collection mérite bien ses 12 euros. 12, c’est également le nombre de volumes proposés, soit trois de moins que l’édition classique, et ça se sent dans le poids de ce manga qui n’est décidément pas fait pour être transporté.
Et je n’ai rien trouvé de mieux pour terminer que de vous proposer le résumé figurant sur la couverture :
Ichitaka Seto est en première au lycée. Il a été choisi avec Iori Yoshizuki comme membre du comité exécutif pour organiser la fête qui accueillera les nouveaux élèves. Secrètement amoureux d’elle, il en profite pour se rapprocher d’elle et l’invite même chez lui. Mais soudain une fille en petite tenue apparaît et…

2 réponses à “Première impression sur la Perfect Edition du manga I »s”
  1. Mithrandir dit :

    Nooooon !!! Ne l’écoutez pas, ce manga est l’incarnation du vilain, du diable !!! Sauver votre âme en brulant tout les manga de Masakatsu Katsura !!! (Ptin l’enculé ca devrait etre interdit de dessiner des culottes de filles aussi bien !!)

  2. Kirox dit :

    En tout cas, ça donne envie de revendre ses tomes d’origines pour acheter cette édition. Heureusement que je suis assez radin pour m’empêcher de le faire.

  3.