En ces temps de reprise du meilleur championnat de football européen, j?ai nommé la magnifique Ligue 1 française (qui a dit ironique ?), il est temps pour les accros de PES de commencer à nettoyer leurs écrans et leurs manettes pour bientôt démarrer la nouvelle saison vidéoludique. Ça fait maintenant quelques semaines que je parcours sans répit le web à la recherche des dernières infos sur PES 2008 et en attendant une version PS3 jouable à la Games Convention qui se tiendra du 22 au 26 août 2007 à Leipzig (et que la GSK team tentera d?infiltrer comme l?E3), voici ce que j?ai pu apprendre sur le 7e opus de la série.


Le jeu a été annoncé sur toutes les plates-formes actuelles sauf la Wii (mais sur la PS2 quand même vu le succès de PES6 sur cette console) au plus tard pour le 26 octobre (Micromania parle même du 15/10 pour mettre un peu la pagaille). Parmi les nouveautés, les graphismes bien sûr, nouvelles consoles obligent (mais pas sur PS2, faut pas trop lui en demander à la doyenne). Des efforts ont ainsi été faits sur l?animation des visages, les mouvements des vêtements et des cheveux, la modélisation 3D du public et apparemment, et ça c?est très fun, des marques de transpiration sur les maillots. Ceci permettra de mieux s?immerger dans l?ambiance avec aussi de nombreuses nouvelles cut-scenes. Bref, si vous n?aimez pas l?ambiance du foot mais qu?en jeu vidéo ça ne vous posait pas de problèmes, vous voilà gâtés !

En ce qui concerne le principal intérêt du jeu, j?ai nommé le gameplay, il y a quelques évolutions, mais pas flagrantes selon PSM3 qui a testé en exclu le jeu. Konami a annoncé l?apparition du Teamvision, dispositif technique qui permet à l?IA de s?adapter à votre jeu et de trouver quel est le meilleur moyen de percer votre défense et d?empêcher vos attaques. Côté plus concret, les scripts sont maintenant moins flagrants, on peut choisir le nombre de joueurs à mettre dans son mur sur un coup-franc, les tirages de maillots et les simulations sont prises en compte (prions pour que ce soit bien fait, ce serait une première) et le réalisme du jeu par les animations des joueurs a été encore une fois amélioré.

Et quelques petits détails sur ce Pro Evolution Soccer 2008 pour finir. L?interface des menus a le droit à un nouveau style, très classe je trouve. On remarque sur les screens qu?il n?y a toujours pas les licences de la Premier League mais un mode « modifier » ultra-complet et repensé permettra de corriger cela pour les plus fanatiques. Il faut noter aussi apparemment la possibilité de créer un joueur à partir d’une photo, ce qui va en ravir plus d’un. En ce qui concerne les nouvelles licences, là aussi les images parlent d?elles-mêmes : Brésil, Portugal, Côte d’Ivoire, Ghana et Turquie plus en ce qui concerne les clubs au moins Fenerbahce et Sao Paulo. Pour les commentaires, Christian Jeanpierre a repris du service, cette fois-ci accompagné de Laurent Paganelli, qui est au football ce que Passe-Partout est à Fort Boyard (si, si, c?est gentil, je vous assure).Et enfin, j’offre le prix de la nouveauté sympa mais inutile à l’éditeur de playlist qui permettra de choisir les chansons diffusées in-game.

Avant de conclure, j’aimerais partager avec vous un petit teaser d’une vingtaine de secondes qui circule depuis peu de temps. Même si on ne voit aucune image de gameplay mais juste quelques cinématiques je le mets parce que je me devais d’être complet.

Voilà, en attendant la sortie du jeu et le test qui suivra, je retourne jouer à PES6 en ne m?énervant plus devant ses défauts, mais en rêvant qu?ils aient disparu dans la prochaine version (qui a dit drogué ?).

Une réponse à “Fais la passe, fais la passe !”
  1. Kirox dit :

    Wouah la license de l’équipe du ghana, j’en rêvais.

  2.