En cette fin d’un été maussade, je me permets de vous proposer un petit rayon de soleil pour égayer un tant soit peu vos tristes journées. Ce petit gadget addictif que voilà s’appelle communément « Nohohon », du japonais nohohon zoku (« famille nonchalante »), et est également connu sous le nom de « Hidamari no Tami » (« peuple du soleil »).

Il s’agit d’un personnage qui, du haut de ses quelques 108 mm (support compris, sinon il ne dépasse pas les 90 mm), vous affiche continuellement son sourire le plus béat et le plus attachant possible. Voilà qui est bien peu intéressant, me diriez-vous. Mais voilà, l’originalité de cette petite chose se situe précisément dans le socle, là où nous pouvons apercevoir quelques fleurs décoratives, un petit compagnon, ainsi qu’un… capteur solaire. En effet, sous les pieds de la bête se trouve un petit moteur à énergie solaire qui, en présence de lumière donc, fait doucement dodeliner le personnage de la tête, d’avant en arrière. Ainsi, la ligne « Nohohon Zoku » vous offre un de ses anti-stress les plus efficaces, car il serait presque impossible de détourner les yeux de la créature en action, tant son sourire combiné à ses balancements vous apaisent et peuvent aller jusqu’à vous faire esquisser un sourire aussi béat que le sien.

Créé en 2002 par la société TOMY, le Nohohon a mis quelques années pour percer en France malgré son succès immédiat au Japon. S’il reste encore assez difficile à dénicher dans nos contrées hexagonales, en cherchant bien, certains sites d’achat par correspondance nous en proposent une petite série, et il y en a pour tous les goûts : avec chaque modèle, assis dans la prairie ou à la pêche, allongé à la montagne ou à la plage, ou simplement debout dansant dans le jardin, vous retrouverez toujours ce petit sourire craquant et dodelinant sous différents choix de couleurs et de motifs sur le bedon.

Sachez que l’on a tout de même suivi au départ une certaine méthode concernant les couleurs : pour rester dans le domaine de l’anti-stress, 4 couleurs ont été désignées pour représenter respectivement la santé, l’amour, la carrière et la fortune : le vert, le rose, le bleu et le jaune. Bien évidemment, la gamme a par la suite été élargie pour le bonheur des fans et, du Feng Shui, on est passé aux cadeaux de la Saint valentin, de Noël, et à d’autres encore plus funs, comme le modèle lisant tranquillement aux wc ou celui qui dort affalé dans son bain. Se sont ensuivis les quelques goodies porte-clés, et des figurines dodelinantes à d’autres effigies.

Cependant, seul le Nohohon « dansant » est capable de dodeliner de la tête comme du corps ; les autres ne peuvent remuer que la tête, latéralement ou frontalement selon le modèle. Son loyal (et toutefois mystérieux) compagnon, lui, restera toujours fidèle au poste : assorti au Nohohon, il nous fera tout autant craquer par ce même sourire, dans des positions toujours plus attendrissantes et toujours aux côtés de son aîné(e) (sauf aux wc).

Pas de réponse à “Nohohon”
  1. Spilen dit :

    =)
    (=
    =)
    (=

  2.