A la suite de la disparition de son père, Itsuki Iba se retrouve obligé de prendre la tête de l’entreprise familiale : une compagnie qui loue les services de magiciens pour ceux qui ont besoin d’une assistance surnaturelle. Problème : Itsuki est loin d’être né pour être un leader, il est très peureux et ne connait pas grand chose à l’univers des mages. Entre ses employés magiciens avec qui il devra faire équipe, la concurrence rude et les affaires occultes à régler, autant dire que les talents de notre héros vont être mis à l’épreuve !

En cette période d’Halloween, il est de bon ton de créer une ambiance remplie de magie et autres maisons hantées. Si toute la population française a plutôt les yeux rivés sur la fin des aventures du sorcier à lunettes le plus célèbre du monde, pour ceux qui en voudraient encore, il reste toujours à suivre les aventures des héros de Rental Magica. Bon par contre, il ne faut pas être trop regardant quant à la qualité…

Car disons le net : cette série est une bouse. Ce dont vous auriez pu vous douter au synopsis, qui mets en présence une organisation secrète de magiciens qui combats dans l’ombre des monstres pour protéger le monde. Waouh, quelle originalité dites donc ! De plus le héros est vraiment pourri. Peureux, maladroit, ne connaissant rien à l’univers magique qui l’entoure, il se retrouve pourtant à diriger une équipe de mages, ce qui a le don d’agacer une des héroines, ainsi que le pauvre spectateur obligé de se coltiner un tel héros. Mais mais mais, il a cependant un super pouvoir : un oeil tout rouge méga puissant né d’une rencontre avec un démon qui l’a maudit (qui a dit D.Gray Man ?). Les autres personnages ne brillent pas non plus, en particulier les méchants qui sont moches et sans charisme. Et puis qu’est-ce que c’est que cette idée hyper cliché d’habiller une sorcière avec une cape noire et un chapeau pointu, volant sur un balai ? On dirait un mauvais cosplay !

Le déroulement des épisodes : un épisode = un problème à régler = un monstre à buter. Et j’ai bien peur qu’un background fouillé ou tout du moins un vrai scénario ne sera pas de la partie pour cette série (pas que je serai là pour le voir, notez bien). L’ambiance se veut sombre et inquiétante, mais c’est plutôt raté. La faute à des monstres au design douteux, un rythme pas top avec des jolies séquences de blabla en plein milieu de l’action, et de trop nombreux clichés propres au genre horrifique, comme le coup du manoir hanté, ou de l’hôpital hanté… Le tout dans le plus grand sérieux possible, pas une once d’humour ou d’auto dérision à l’horizon pour relever le niveau.

Pas de défaut notable en revanche côté technique, le tout est très propre, et l’ambiance musicale est plutôt réussie.

Recommandations :

Kirox : 1/5
khyos : 1/5

Rental Magica un anime méga cliché dont les premiers épisodes ne donnent pas la moindre envie de voir la suite. Des ressemblances troublantes en font un « sous-D.Gray Man » (copyright khyos). Et étant donné que DGM est lui-même un sous-shonen assez mauvais, je vous laisse en déduire la conclusion qui s’impose.

Pas de réponse à “Rental Magica”
  1. Darki dit :

    Ça m’a l’air tellement pourri que je crois que je ne vais pas le commencer xD
    J’ai déjà assez de mal à suivre D.Gray-man alors si c’est pour voir pire, non merci

  2.