Suite au succès inégalé de mon précédent post sur les parodies vidéo de Lucky Star (comment ça dans mes rêves seulement ?), voici une nouvelle compilation qui ne fera rire que moi, j’ai nommé les vidéos wawawa. Mais pour le coup, pour comprendre ce phénomène internet, un petit retour en arrière s’impose. Nous sommes en 2006 et un certain anime nommé « Suzumiya Haruhi no Yuutsu » est en cours de diffusion sur les télévisions japonaises. Une légende est en marche. Ce qui nous intéresse plus particulièrement, c’est l’épisode 10 : The Melancholy of Haruhi Suzumiya IV. Et une scène en particulier, qui va vite devenir culte sur l’internet japonais, et qui se trouve juste en dessous de ce message.

Ca y est vous l’avez vue? Vous conviendrez que cet instant, bien que sympathique, n’a rien de phénoménal non plus. Et pourtant, elle a inspiré pas mal de parodies amusantes et contribué à la popularité du doubleur de Taniguchi : Minoru Shiraishi (oui oui, c’est le même que dans Lucky Star). Est-ce la prestation vocale du sieur Shiraishi (ouac !) ou encore le fait qu’il arrive en chantant qu’il a oublié ses affaires ? Toujours est-il que le résultat est là, et le fait que le même doubleur se soit retrouvé dans Lucky Star n’est certainement pas étranger à ce phénomène (voir les toutes dernières vidéos en bas de page). Enjoy.
P.S. : et si vous voulez du Sayonara Zetsubou Sensei, allez donc voir sur Néant Vert.

La scène d’origine. Le début d’une légende.

Parodies « Wawawa dans d’autres situations » :

Dans l’épisode 6 :

Dans un autre passage de l’épisode 10 :

Dans l’épisode 14 :

Toujours dans l’épisode 14 :

Délires musicaux autour de Taniguchi et son wawawa :

Star Wars Wawawa :

Okusenman Wawawa :

Kirby’s Gourmet Race Wawawa :

Mikuru Asashina no Densetsu Wawawa :

Motteke Sailor Fuku Wawawa :

Marisa stole the precious thing Wawawa :

Les parodies « officielles » :

L’ending 13 de Lucky Star avec nul autre que Minoru Shiraishi au chant et à la chorégraphie :

Et enfin la version longue réorchestrée qu’on peut trouver sur l’album « Shiraishi Minoru no Otoko no Lullaby » :

En espérant qu’il reste encore des neurones à ceux qui ont eu le courage de tout visionner, je les remercie de leur attention.

Une réponse à “[MAD] Taniguchi, Minoru Shiraishi et autres Wawawa”
  1. Mushiro dit :

    Très bon article. J’avais déjà tout vu, sauf les premières parodies au sein même des épisodes. J’ai bien ri 🙂

  2.