Henry Hatsworth, l’incroyable expédition est une nouvelle petite bombe sur Nintendo DS. Le pitch de base est de combiner un jeu de plate forme avec un puzzle game ! Idée astucieuse qui m’a forcément attiré ! Je ne m’attendais cependant pas à grand chose car je croyais voir venir à 20km le jeu hyper casual avec de la plate forme simpliste et un puzzle game broutant. Eh bien pas du tout ! Les développeurs nous ont gratifié d’un super jeu de plate-forme ! Mais ce jeu c’est aussi un peu un manuel de la classe, mais à l’anglaise cette fois. Sir Henry Hatsworth est un gentleman et chasseur de trésors qui tombe sur une relique jadis portée par l’homme le plus classe du monde (non pas George Abitbol, c’était plus vieux). Cette relique ouvre la porte du royaume énigme, qui va engloutir le monde si toutes les pièces du costume super classe ne sont pas récupérées. On se retrouve donc avec un univers bien déjanté et super fun, parfois même parodique des jeux de plate-forme, on regrettera juste que le nombre de personnages soit si réduit car ils sont vraiment excellents.

Le principe du jeu est donc d’avoir un jeu de plate forme sur l’écran du haut, et sur l’écran du bas on a le puzzle qui monte petit à petit, on peut y accéder grâce au bouton X, l’action de l’écran supérieur se fige alors et on peut faire son petit puzzle en bas (en collant 3 blocs de la même couleur, classique depuis Docteur Mario, ou dr Robotnik’s Mean Bean Machine, ou avant j’en sais rien). En effet tous les monstres battus sur l’écran supérieur se retrouvent dans le puzzle sous forme de bloc, et si on les laisse remonter et sortir de l’écran ils nous ré-attaquent sous forme de bloc, il faut donc aller les aligner avec des blocs de leur couleur dans le puzzle pour les éliminer ! De même pour les bonus, qui une fois ramassés sur l’écran supérieur doivent être débloqués dans le puzzle. Le jeu nous oblige donc à passer de l’un à l’autre constamment et la complémentarité est super bien trouvée, avec des boss qui bloquent des parties du puzzles par exemple. C’est parfois un peu frustrant, on aimerait avancer plutôt que se faire chier dans le puzzle, et ça casse un peu le rythme mais bon c’est le prix pour l’innovation et ça le vaut largement !

Sinon on se retrouve avec un bon jeu de plate forme, 5 mondes, 5 niveaux par monde plus des secrets (et retors à trouver !), une difficulté croissante et bien dosée qui nous obligera à utiliser à fond les pouvoirs offerts par le puzzle. On se retrouve avec les classiques du jeu de plate forme, mais diablement bien exécutés. Pour ceux qui cherchent du challenge c’est également une belle aubaine ! Une des particularité du jeu est de mettre un gros accent sur le combat, s’inspirant carrément des beat them all tel que Devil May Cry ou God Of War ! En effet ce cher Henry aura à sa disposition son épée (ou cane) et une des trois armes du jeu, et pourra faire des combos avec, il sera même capable d’envoyer ses ennemis en l’air pour les enchaîner plus longtemps, et même sauter en même temps en laissant la touche appuyée, comme Dante ou Kratos ! De même Henry pourra se transformer en super robot pour une durée limitée (après une cinématique so british absolument hilarante). De ce fait on se retrouve plusieurs fois par niveau avec des arènes où il faudra tuer tous les ennemis qui apparaissent à l’écran avant de pouvoir avancer, ça pourra en lourder quelques uns, car bien que les ennemis sont nombreux, les techniques de combat n’évoluent pas ou très peu.

Le jeu est également super beau, avec de belles animations, des décors variés et colorés, et les musiques sont également super sympas ! Et téléchargeables gratuitement sur le site officiel ! Super initiative !

Bref un super jeu inventif, frais et super bien réalisé ! Je pense que c’est important d’en parler car sous l’avalanche de jeux sur DS ils est parfois difficile de s’y retrouver.

4 réponses à “Henry Hatsworth, l’incroyable expédition”
  1. Sonocle Ujedex dit :

    Pourquoi j’ai laissé mes sœurs partir avec la DS? 🙁

    Quand tu pense que c’est un titre Electronic Arts, en plus. Avec ça et Mirror’s edge, EA semble vouloir enfin tenter des franchises,sinon risqué, moins fédératrices car inédite et avec des gameplay plus inventif.
    Mais bon, comme il ne semble pas y avoir beaucoup de tapage ni de pubs conséquentes autour de ce Harry Hatsworth, on peut s’attendre à un destin similaire à Mirror’s edge, en plus du fait que le catalogue DS est bien plus important que celui de la ps2 et de la xbox360.
    Enfin, j’espère me tromper.

    Bon test ^^

  2. KipraukO dit :

    Je suis, dans les grandes lignes, en accord avec mon collègue mangeur de chaussures en ce qui concerne ce jeu : innovant et inventif, il représente aussi un bon challenge.

    A noter que le jeu est vendu neuf à 30 euros, soit 10 euros de moins que la somme généralement nécessaire pour s’essayer à un jeu DS. Du tout bon donc.

  3. invite dit :

    ne vous faite pas d’illusions ce jeu est excellent.au diable la pub !!! et jouez jusqu’a ce ce que la batterie de votre ds soit dechargee

  4. Frimousse dit :

    Bonjour à vous tous !!

    Je suis prise dans le tableau 1-5 (où on ne peut descendre le plancher de pierre). Comment faire ??

  5.