Je devrais plutôt appeler ça Bilan Shonen, vu la tronche de ma bibliothèque, à deux ou trois exceptions près. Je laisse le bilan anime à khyos, de toute façon il matte plus de séries que moi, et cette année n’a pas été vraiment exceptionnelle. Dans ce bilan je ferai une séparation entre la partie des mangas sortis en France cette année, et ce qui est paru au Japon cette année, vu que je suis les deux parutions pour la quasi totalité des mangas que j’achète. Pour un bilan détaillé et exhaustif en sorties françaises 2010, allez voir sur Mangaverse.

Ce que j’ai acheté cette année

Bakuman

Tomes sortis en France : 1 à 4

Un manga sur le manga. Dernière production du duo Obata/Ohba, donc forcément avec le succès de Death Note chez nous, il est vite arrivé par ici et j’imagine que les éditeurs français ont du batailler pour se l’approprier. Un début accrocheur, dont le principal intérêt est d’en apprendre un peu plus sur l’envers du décor du Weekly Shonen Jump. Ou du moins ce qu’on veut bien nous en montrer. La partie manga est intéressante, le scénario rentre assez vite dans le vif du sujet. Dommage qu’on ait aussi droit à des à côtés romance assez mal foutus concernant les protagonistes. Mais ça reste minoritaire par rapport aux bons moments que procure la lecture de ces premiers tomes.
Pendant ce temps au Japon :
11 tomes parus pour l’instant, le manga reste un peu en dents de scie, alternant arcs intéressants et moyens. De plus, on a l’impression que le scénariste cherche à étirer inutilement son oeuvre en ajoutant des rebondissements qui entraînent sur d’autres voies annexes. Pour l’instant ça va encore, mais j’ai peur que ça devienne inutilement long et que je finisse par gravement me lasser.

Eye Shield 21

Tomes sortis en France : 29 à 33

Les matchs peinent vraiment à se renouveler depuis le fabuleux match contre les Naga, véritable apex du manga. Le match contre les Dinosaurs avait le mérite d’être un peu original dans son déroulement, mais celui actuel contre les Teikoku Alexander se révèle malheureusement être une tentative de recréer l’ambiance du match contre les Naga, mais ça marche moins bien la deuxième fois. Je noircis un peu le tableau, mais il reste toujours des beaux moments de bravoure, des bons gags et des graphismes toujours aussi dynamiques, ce qui assure toujours le plaisir de lecture.
Pendant ce temps au Japon :
La série est finie depuis un bout de temps maintenant. Elle s’est d’ailleurs finie un peu trop tard, vu le côté artificiel et sortant de nulle part du dernier arc du manga, visiblement là pour diluer encore un peu plus la sauce d’une série qui avait déjà joué la majorité de ses cartes depuis plusieurs tomes maintenant.

Hayate the Combat Butler

Tomes sortis en France : 1 à 3

J’ai déjà parlé plusieurs fois des adaptations animées de cette comédie loufoque et référencée, vous vous doutez bien que j’ai aussi lu et aimé le manga d’origine. J’attendais donc la sortie française avec impatience, et malheureusement elle est loin d’être à la hauteur. La faute à une traduction plus qu’approximative, avec des niveaux de langage qui ne correspondent visiblement pas, et des expressions assez bizarres à la lecture. Et vu le nombre de jeux de mots présents, c’est particulièrement dommageable pour ce manga. Argh.
Pendant ce temps au Japon :
Le rythme est assez lent globalement, et il y a maintenant un fil rouge scénaristique un peu plus dense. Un peu moins de gags à la minute donc, mais la partie plus sérieuse est intéressante aussi. Dommage que côté romance, les personnages soient toujours aussi coincés et timides après 26 tomes…

Hunter x Hunter

Tomes sortis en France : 27

C’est long. C’est lent. C’est énorme ! Sans doute les minutes les plus diluées de l’histoire du manga, puisqu’on risque de passer au moins 5 tomes sur le même court laps de temps. Mais quelle intensité ! Chaque chapitre contient soit un rebondissement inattendu, soit de l’action frénétique, soit du monologue intérieur intelligent. Bref je pardonne aisément la dilution, car chaque chapitre ou presque est un bonheur.
Pendant ce temps au Japon :
Le rythme est toujours aussi erratique, Togashi nous a pourtant mis en confiance en début d’année en produisant une vingtaine de chapitres à la suite. Et depuis plus rien, cela fait au moins six mois qu’on entend plus parler de HxH. Et dire que s’il était plus régulier, il serait sans doute le meilleur shonen actuel…

Ippo saison 1 et 2

Tomes sortis en France : 30 et 1 à 7 (ou 31 à 37)

Après un suspense insoutenable l’année dernière, Kurokawa a finalement annoncé pouvoir sortir la suite de Ippo en France. Après quelques mois de pause, nous sommes donc revenus au rythme frénétique de un tome par mois. Cette « nouvelle saison » commence donc là où la première saison de l’anime se terminait, en commençant par les passages qui ont été adapté en OAV, puis en épisode spécial, et enfin en série animée l’an dernier au Japon. L’adaptation française est toujours aussi irréprochable, et le contenu toujours intense. On s’approche de plus tranquillement vers ce que je considère comme les meilleurs passages du manga… Vite la suite !
Pendant ce temps au Japon :
94 tomes and still counting… Pas que le manga s’essouffle, mais les matches ne sont pas toujours aussi intenses que l’on espère. Dernièrement on a d’ailleurs eu droit à l’un des plus mauvais matches de la série, inutilement long (six mois de chapitres !) et au déroulement catastrophique. L’auteur s’est un peu rattrapé depuis en se concentrant sur d’autres personnages, mais il va falloir vite corriger le tir et un peu de temps pour oublier ça.

Kenshin Perfect Edition

Tomes sortis en France : 2 à 7

Kenshin méritait bien une réédition, vu le massacre organisé qui a été fait sur la toute première sortie en France, avec notamment ses onomatopées gigantesques qui prenaient toute la page. Cette édition Perfect est assez irréprochable : plus grand format, traduction refaite et bonne qualité de papier et de couvertures. Un bon classique du shonen 90’s dans une telle édition, ça ne se refuse pas.

Liar Game

Tomes sortis en France : 1 à 4

A défaut de One Outs, Tonkam nous offre le dernier manga de l’auteur, basé également sur des paris et autres mind games. Ici, les différents jeux aux règles diverses se succèdent, et les héros vont devoir à chaque fois être plus malins que les autres (et que le lecteur) pour utiliser toutes les règles à leur plein potentiel. Un début intéressant, malgré une héroïne assez énervante à être nunuche.
Pendant ce temps au Japon :
Les jeux s’enchaînent et se complexifient, les stratégies deviennent donc de plus en plus alambiquées, au point de perdre le lecteur s’il n’est pas assez attentif. On évite toutefois pour l’instant la répétitivité grâce au fait que les jeux soient toujours différents.

Naruto

Tomes sortis en France : 46 à 51

Et oui, j’achète toujours Naruto, un mélange d’habitude, de nostalgie (premiers tomes achetés il y a 7 ans maintenant) et parce qu’il y a des bons passages quand même entre les passages pourris. Oh et puis zut, pourquoi est-ce que je me justifie? Cette année a vu la fin du meilleur combat de la série à l’heure actuelle, malheureusement suivie par un passage assez lourd à la gloire de ce personnage à la noix qu’est Sasuke…
Pendant ce temps au Japon :
On vient juste de finir un autre passage pourri, pour entrer dans ce qui semble être la phase finale du manga qui promet d’être assez épique. Ca débute sur les chapeaux de roues en tout cas.

Negima

Tomes sortis en France : 23 à 28

L’arc entamé il y a quelques tomes tient toutes ses promesses, alternant agréablement grosses bastons à coups de sorts magiques massifs et rebondissements scénaristiques intéressants. De plus en plus de clichés du shonen nekketsu certes, mais quand c’est bien utilisé, pourquoi rechigner ?
Pendant ce temps au Japon :
On approche de ce qui semble être le dernier passage du manga, et pour le moment l’arc final est à la hauteur, très intense et spectaculaire. Pourvu que la conclusion ne soit pas décevante !

One Piece

Tomes sortis en France : 52 à 55

En l’absence du challenger Togashi, c’est donc One Piece qui remporte sans surprise la palme du meilleur shonen actuel. Toujours aussi inventif, de plus en plus intéressant grâce au background très riche et aux intrigues parallèles multiples. Des combats toujours au top au déroulement parfois inattendu, et toujours un sens de la mise en page divin. L’arc actuel est absolument épique et prenant, et les prochains tomes le seront encore plus. Mais comment fait-t-il ?
Pendant ce temps au Japon :
Cet arc justement a eu un rythme et une conclusion tellement énorme, que la suite est parue un peu trop calme, malgré des changements importants. La transition est toutefois terminée, et on semble avoir tout juste redémarré pour l’instant, plus qu’à voir si Oda arrivera encore à se surpasser.

School Rumble

Tomes sortis en France : 15 à 19

Je trouve qu’il y a eu un coup de mou dans l’humour depuis quelques tomes, mais c’est reparti sur les deux derniers où j’ai à nouveau ri de bon cœur devant les excentricités des personnages. Espérons que ça dure jusqu’au bout d’ici les trois derniers tomes.

Short Program

Tomes sortis en France : 1 à 4

J’en ai parlé par ici. Il y a Sirius qui en a aussi bien mieux parlé sur son blog.

Skip Beat

Tomes sortis en France : 9 à 12

On arrive aux parties exclusives que l’anime n’avait pas adapté. Le tome 9 a été zappé, et le tome 12 correspond à la fin de ce dernier. Toujours fun et prenant, j’ai hâte de lire la suite, cette fois totalement exclusive !

xxxHolic

Tomes sortis en France : 14 à 16

Gros plottwist cette année pour xxxHolic, et on est reparti pour encore quelques tomes, là où je prédisais une fin simultanée à celle de Tsubasa Chronicle l’année dernière. Échec total donc, puisque la série est toujours en cours au Japon et fonctionne toujours plutôt bien. Le tome 16 rappelant notamment l’ambiance des premiers tomes qui m’avait attiré.

Ce que j’ai lu cette année, mais pas acheté parce que c’est moyen quand même

Bleach

Tomes sortis en France : 35 à 39

Bleach et moi, c’est une grande histoire d’amour et de haine. J’étais assez fan à sa sortie en France, jusqu’à la fin de l’arc Soul Society. Et puis est arrivé la suite, où l’auteur ayant visiblement épuisé toutes ses bonne idées, a enchaîné les twists bidons, les combats merdiques et les planches vides. Je n’achète plus depuis le tome 20, et chaque nouveau tome me confirme que j’ai fait le bon choix. Le plus emblématique étant sans doute cet arc qui vient de débuter en France, où les duels nullissimes s’enchaînent, pour un intérêt scénaristique proche du néant.
Pendant ce temps au Japon :
La fin de l’arc était nulle, le nouveau a l’air nul, mais un tout petit peu moins. Bref globalement assez constant.

Fairy Tail

Tomes sortis en France : 10 à 15

Fairy Tail reste fidèle à lui-même, en enchaînant les petits arcs scénaristiques au déroulement toujours similaire. Des grosses bastons, un soupçon de fan-service, du nekketsu, des personnages débiles et voilà.
Pendant ce temps au Japon :
Fairy Tail reste fidèle à lui-même, en enchaînant les petits arcs scénaristiques au déroulement toujours similaire. Des grosses bastons, un soupçon de fan-service, du nekketsu, des personnages débiles et voilà.

Nodame Cantabile

Tomes sortis en France : 7 à 11

J’ai le même problème que pour Beck sur cette série. Après avoir vu l’anime, difficile de repasser à une version sans la musique. C’est quand même un gros manque quand le sujet principal est justement la musique et qu’on nous montre plein de concerts… Sinon avec ces tomes s’est finie la première partie du manga, qui est à mon avis la meilleure. Après ça, la série tourne en rond.
Pendant ce temps au Japon :
La série s’est finie avec une fin un peu ouverte et l’impression que le manga a duré trop longtemps par rapport à ce qu’il proposait au début.

Saint Seiya : The Lost Canvas

Tomes sortis en France : 10 à 15

Etant un détracteur assez violent de la série originelle, il a fallu les OAV et l’insistance de khyos pour que je daigne jeter un œil à un nouveau produit estampillé Saint Seiya. Agréablement surpris, car celle-ci est bien plus intéressante et belle à regarder. Toutefois, elle souffre d’une intrigue un peu trop étirée pour pas grand chose et de combats certes dantesques et impressionnants, mais dont la finalité est souvent connue d’avance… On a quand même eu droit cette année à quelques bons moments.
Pendant ce temps au Japon :
Ça n’en finit pas… La lassitude commençait déjà à poindre, mais là pour ce qui semble être le dernier arc, les empêchements et rebondissements se multiplient et épuisent encore plus le filon.

Soul Eater

Tomes sortis en France : 7 à 12

On a eu droit cette année à la partie divergente, où l’anime de Bones a décidé de suivre sa voie. Une voie très différente, mais pas forcément moins bonne, avec toujours ce graphisme très stylé et parfois sombre, presque glauque. L’intrigue elle est assez convenue et « shonenesque », avec des power up, des nouveaux méchants, des rebondissements et du pouvoir de l’amitié. Mais les combats et les graphismes sont toujours assez bons.
Pendant ce temps au Japon :
Des plotwists intéressants et qui relancent l’intrigue pour encore pas mal de tomes, attention toutefois à ne pas trop tirer sur la corde !

A Town where you live

Tomes sortis en France : tome 1 en mars prochain

Nouveau manga de l’auteur de Suzuka, une comédie romantique assez générique, quoique bien dessinée. Même recette ici, le héros est juste un poil moins boulet qu’à l’accoutumée (mais boulet quand même). Comme d’habitude toutes les filles sont amoureuses du héros qui ne demande jamais rien, l’histoire n’avance à rien, et il y a du fan-service généreux de temps à autre. Pourquoi je continue à lire au fait?

New Prince of Tennis


Suite directe de la première série, dont je confesse avoir été un assez gros fan à ses débuts. Malheureusement l’auteur n’a rien trouvé de mieux à faire que de sombrer dans la surenchère et les coups spéciaux improbables, faisant ressembles les matches de tennis à des combats entre Super Saiyens… Cette nouvelle série est toujours dans cette optique, sauf qu’en plus le rythme est accéléré, et les matches se torchent en un ou deux chapitres de 15 pages chacun. Passionnant.

Ma wishlist pour les licences françaises de 2011(avec que des shonens, vive la variété des lectures)

Kuroko no Basket

C’est pas encore au niveau du mythique Slam Dunk, mais les premiers tomes nous ont proposé des matches plutôt bons, et il y a un potentiel certain pour monter en puissance. J’y crois !

Sket Dance

Manga loufoque sur un club de lycée résolvant les problèmes plus débiles les uns que les autres des autres élèves ou professeurs du coin, Sket Dance me fait hurler de rire à chaque chapitre.

Zettai Karen Children

Un shonen où le personnage principal est un trio de jeunes filles, c’est assez peu banal. J’ai bien aimé l’anime, bien qu’édulcoré par rapport au manga. Ce dernier est assez intéressant, mêlant humour et action avec un background intéressant.

Que sa volonté soit faite

Ah, celui-là il a été annoncé par Kana cette année, au moins un de ma wishlist assuré ! Une comédie excellente qui se joue des clichés des visual novel et des animes en général, avec un héros assez fabuleux dans son rôle. Plus qu’à espérer une traduction convenable.

8 réponses à “Bilan de lecture 2010”
  1. Rukawa dit :

    sale shounentard va acheter des seinen comme kami no shizuku et Yotsuba& !
    et en plus, même pas racheté l’edition tonkam de Dai no daibouken 🙁

  2. Kirox dit :

    Le vin ça me dit trop rien, et Yotsuba j’ai essayé les premiers tomes mais ça me laisse de marbre !
    La quête de Dai par contre j’avoue que ça manque, ptet cette année…

  3. Ludo dit :

    de marbre avec Yotsuba O_o

  4. kyouray dit :

    Quel enculé ce Kirox, il préfère acheter un manga pédophile comme Zettai Karen Children qu’un Yotsuba si innocent.
    En plus, il préfère Nanasaki.
    Sinon j’suis un bon vieux bouffeur de shounen comme toi.

  5. Sirius dit :

    C’est difficile de faire un bilan manga car je sais pas comment sélectionner les titres (sorties en français, publication terminée, etc.)

    Sinon tu m’as refroidi alors que je comptais acquérir les Bakuman. Je verrais d’abord la série TV pour trancher. Par contre, Liar Game m’intéresse bien mais je remarque que le titre semble en hiatus au Japon. Ma lecture coup de cœur de l’année est surtout le dernier tome de xxxHolic. Et Pluto?

    Comme sorties en 2011 ce sont Amanchu (de Kozue Amano) et Girl Friends que j’attends de pied ferme. J’espère d’ailleurs que Ki-Oon aura l’idée de reprendre (ou mieux recommencer) Aria.

  6. Kirox dit :

    Ludo > j’ai un coeur de pierre

    cdt > quelle vulgarité !

    Sirius > En effet, Liar Game est en pause au Japon depuis six mois, l’auteur a annoncé il y a quelques mois qu’il reprendrait en 2011, sans plus de précision il me semble.
    Je lirai Pluto un jour, mais n’étant pas très fan du seul manga que j’ai lu de Urasawa (20th Century boys), je ne me suis pas pressé pour lire sa dernière oeuvre en date 🙂

  7. Vins dit :

    Faudra que je rattrape mon retard sur les HxH, tiens. Togashi, c’est toujours de pire en pire niveau dessin ?
    Non parce que ça devrait même pas être permis de mettre autant de temps pour sortir un truc quand on dessine aussi mal. x)

  8. FireShot dit :

    Je ne peux qu’être totalement d’accord pour Negima qui ne cesse de me surprendre et qui est devenu au fil des tomes un très bon shônen. J’insiste (surtout auprès de khyos et Kiprauko si jamais ils passent par ici) pour conseiller de tenir le coup à la lecture des 6 premiers tomes surtout car la série met très (trop ?) longtemps à dévoiler pleinement sa puissance (un peu comme ses héros).
    Et promis, je me mets à One Piece cette année.

  9.