C’est la fin de l’année, il est venu le temps de se retourner et de contempler nos achievements de l’année passée. De prendre du recul et de poser un regard critique mais néanmoins juste. C’est l’heure du BILAN !!! Et force est d’admettre que cette année est beaucoup moins riche en grand jeu. Alors que l’année dernière je galérais pour classer tous les jeux vraiment énormes, là j’ai du plus me creuser la tête pour me rappeler les jeux qui m’ont marqués, et ils sont moins nombreux. Mais c’est surtout l’année de la fin de la fanboy attitude, peut-être que je suis devenu aigri mais je n’ai plus de séries dont je suis super fan et dont j’achèterai le prochain opus les yeux fermés. Par exemple les Final Fantasy XIII et XIV sont vraiment mauvais, Metroid est fait par la team ninja, Castlevania est devenu un beat them all occidental sans personnalité, Mass Effect 2 bien que sympa n’est plus un RPG, même Kingdom Hearts Birth By Sleep et Metal Gear Solid m’ont laissé sur ma faim et ne m’ont vraiment pas surpris. Bref c’est un peu l’année de la blasitude. Bon sans tomber dans la mauvaise foi non plus. Il y a eu de quoi jouer cette année, et je le prouve avec ce bilan.

Catégorie les jeux de l’année

Warhammer 40k, Dawn of War 2/Chaos Rising

C’était un des jeux sur ma liste de jeux à faire l’année dernière. La sortie du premier add-on m’a motivé et c’est vraiment pour moi un must : le mix parfait entre Stratégie Temps Réel et RPG, on se retrouve avec des combats super tactiques, plein de compétences et d’équipements pour ses troupes. Chaos Rising en rajoute encore plus, ainsi que la corruption pour encore plus de fun !

Starcraft 2 : Wings of Liberty

Le roi de la stratégie en temps réel de retour, et il faut bien avouer que ses mécaniques de jeu n’ont pas pris une ride et sont toujours aussi efficaces. Il nous offre une campagne Terran assez longue et aux missions très variées, mais un an après Dawn of War 2 c’est moins percutant, de plus on sent bien qu’on a ici seulement un tiers de l’histoire et que beaucoup de questions sont restées en suspend pour nous faire raquer jusqu’au bout ! Bien sur au niveau gameplay il est moins original que Warcraft 3 (l’enjeu était de faire un successeur à Starcraft dans le domaine de l’e-sport), mais rien à voir avec un simple Starcraft en 3D ! Rien que les Protoss et leur capacité de se téléporter sur le champ de bataille change absolument tout au gameplay. Le rythme est également plus rapide et rend certains combats assez brouillons. Et c’est bien en multi qu’il brille de tous ses feux, avec un système de ligue bien pensé qui ne décourage pas trop les nouveaux venus (on trouve de tous les niveaux, du poireau au poulpe), avec un équilibrage déjà excellent … bien qu’encore perfectible, les Terran imba avec leur stim et MMM et les Zergs imba avec leur mutalilol entre autres (je joue Toss), mais je m’égare, et il faut que je garde mes APM à mon top de 40 si je veux que Pylo survive !! Sans parler des rush VCS Thor à éviter !

Red Dead Redemption

Une aire de jeu immense, des gunfight enfin agréables dans un jeu Rockstar, des quêtes à foison, un scénario qui prend aux tripes et une fin culte, c’est tout simplement la quintessence du western. Le jeu de l’année évidemment, je me dit que pour aller plus loin il faudrait que le jeu devienne plus RPG avec encore plus d’armes et des choix dans les dialogues.

Valkyria Chronicles 2

Le jeu portable de l’année, un peu facile et répétitif au début, pourtant passé les premières heures il ne fait que s’améliorer. En effet contrairement au premier il propose des missions libres entrecoupées de missions obligatoires. L’attrait de la customisation est ainsi beaucoup plus intéressant, et en plus on a maintenant des classes et ça c’est la classe. Au premier abord on peste contre la petitesse des maps, support portable oblige, et leur faible nombre. Mais celui-ci augmente, ainsi que la difficulté tout au long du jeu. De plus les maps sont divisées en plusieurs zones reliées par des camps à capturer, et ainsi la stratégie est vraiment présente. Bon le scénario est toujours aussi bidon et accumule tous les clichés de l’animation japonaise, mais on se laisse prendre au jeu de devenir ami avec les membres de sa classe pour faire des missions avec eux et débloquer des pouvoirs. Et enfin un tactical avec une option pour pouvoir voir le tour de l’adversaire en accéléré. C’est génial et on le voit trop peu souvent, on comprend pourtant parfaitement ce qu’il se passe juste en regardant la vue tactique. Je ne comprend pas pourquoi pas plus de T-RPG proposent ça.

Darksiders Wrath of War

Un mix habile entre du Zelda et du God of War, le tout avec une identité visuelle très forte signée Madureira, ça déchire. On retrouve le schéma des donjons contenant un objet unique à utiliser pour avancer dans le donjon puis le jeu mais également souvent pour se battre contre les ennemis. L’univers est également très soigné et c’est difficile de faire plus badass que d’incarner la Guerre comme personnage. Vivement la suite où j’espère qu’on pourra jouer les quatres cavaliers de l’apocalypse !

God of War 3

Le meilleur défouloir de tous les temps ! C’est beau, c’est gore, c’est violent !

Demon’s Souls

La peur, la mort, le sang, la sueur, l’acier, la rage et le bonheur quand on tue un boss. Demon’s Souls est intense. J’ai commencé à jouer… puis on perd et on doit recommencer le niveau d’une demi heure et on se dit « Mais merde on est en 2010 là ! J’ai des tonnes de jeux à faire et je ne vais pas perdre mon temps sur ce truc !! » (véridique). Et puis finalement je n’en décroche pas et je n’arrive pas à bien définir pourquoi. Du fait de la difficulté on se retrouve à vraiment maitriser au maximum le système de combat qui se revèle très précis et assez profond. Peut-être aussi l’ambiance oppressante qui se dégage du titre mais ne nous abandonne jamais vraiment. Ou encore la totalle liberté d’évolution de son personnage qui fait réellement plaisir maintenant que tous les RPG nous prennent la main.

Bioshock 2

Ok il n’apporte pas grand chose par rapport au premier Bioshock, mais c’est toujours un bonheur de retourner sur Rapture !! J’ai même trouvé l’histoire bien mieux que dans le un ,car on est plus impliqué ! On débarque pas comme ça sans trop savoir ce qu’il se passe et faisant le boulot d’étranger pendant les 2/3 du jeu. De plus pouvoir utiliser à la fois un plasmide et une arme est vraiment sympa pour faire des combos.

Super Mario Galaxy 2

Toujours plus d’idées, jamais redondant, Super Mario Galaxy 2 nous montre que les gens de chez Nintendo ont encore le pouvoir de faire des jeux incontournables. Comme par hasard le seul monde super chiant c’est celui inspiré de Super Mario Sunshine, coincidence ? I don’t think so !

Catégorie « mouais sympa »

Mass Effect 2

Bizarre ce Mass Effect 2. J’étais fan du premier et du coup je l’attendais avec impatience, puis j’ai découvert que ce n’était même pas un RPG et j’ai du coup attendu longtemps avant de me le procurer et j’ai limite du me forcer pour y jouer. Et durant le premier tiers du jeu je n’ai fait que râler contre tout les trucs qui ont été retirés, pas de loot, pas d’XP (une mission donne 1000pts, juste ce qu’il faut pour gagner un niveau), pas d’exploration sur les planètes. Mais finalement au fur et à mesure j’ai été charmé, le rythme est excellent et les missions sont toujours soit pour recruter quelqu’un, soit l’aider, ce qui permet d’approfondir leurs personnalités, à défaut d’avoir un scénario développé. Et mine de rien on s’attache à ces personnages au caractère bien trempé, entre la psychique détenue multi-récidiviste complètement barrée et l’assassin qui prie pour ses victimes et a une mémoire parfaite, c’est vraiment excellent de parler avec eux. En plus les missions des alliés sont toujours intéressantes car en rapport avec leur famille ou leur personnalité, pas de la quête annexe bouche trou mais de vrais enjeux matures qui rendent comme je l’ai dit les personnages très denses. De plus il est plus varié et plus long que Mass Effect 1.

Alan Wake

Bien prenant au début de l’aventure, doté d’une narration géniale utilisant la mise en abîme et le fait de ne jamais trop savoir différencier le vrai du faux, j’ai été captivé. Hélas le gameplay montre bien vite ses limites et du coup je me suis ennuyé vers la fin.

Metal Gear Solid Peace Walker

Je l’attendais, les critiques l’ont encensé, même Hidéo Kojima l’a présenté comme MGS5. De ce fait je suis plutôt déçu, si on m’avais juste dit que ce serait un simple MGS Portable Ops avec plus de possibilités j’aurai su à quoi m’attendre. Le scénario est rachitique et indigne d’un MGS, aucun ennemi charismatique, 3 pauvres alliés qui ne servent à rien, des retournements de situations tellement WTF qu’ils n’en sont même plus drôles ; c’est bien simple : Metal Gear Solid et Hideo Kojima ne (me) surprennent plus. De même, c’est bien sympa de proposer plein d’armes à rechercher, mais c’est avant tout un jeu d’infiltration et comme j’utilise tout le temps le pistolet à fléchette pour recruter des mecs… Heureusement il y a les combats contre les boss qui permettent d’utiliser toutes ses armes et proposent un challenge conséquent (c’est un euphémisme, sans déconner certains tanks demandent une cinquantaine de missile pour être abattus, là c’est irréaliste dans l’autre sens).

Kingdom Hearts Birth By Sleep

Un peu pareil que MGS Peace Walker, la vidéo cachée de Kingdom Hearts 2 le révélait, contrairement à des KH 358/2 days et autres coded, j’attendais la vraie suite de Kingdom Hearts. Un scénario encore une fois moyen (j’espérais vraiment plus de révélation), une caméra vraiment bof (même MGS Peace Walker s’en tire largement mieux) et des mondes de Disney clairement moins puissants, il est inférieur en tout point à Kingdom Hearts 2. Sauf peut-être pour le système de commandes qui permet de créer, d’améliorer et de fusionner toutes ses attaques et sorts pour en obtenir encore plus et les re-améliorer, très bien foutu. Un indispensable néanmoins pour ceux qui ont aimé les deux premiers Kingdom Hearts.

Catégorie des déceptions de l’année

Final Fantasy XIII : Plus que la déception de l’année, c’est la déception de la décennie, la déception du siècle !! C’est un symbole, plus qu’un mauvais Final Fantasy (comme l’était le VIII), c’est juste un mauvais jeu. Il n’y a rien d’autre à ajouter.

Final Fantasy XIV : J’ai quand même passé 4 ans sur Final Fantasy XI, j’appréhendais le fait de passer tout mon temps sur le XIV, heureusement ce ne sera pas le cas. J’ai testé pendant une heure la beta et j’ai laissé tombé, c’est dire. Toujours aussi mou, toujours aussi peu user-friendly (je veux pas du Wow non plus mais bon), une interface toujours aussi pourrie (je sais, ça a été corrigé dans un patch) et pas d’auction house (= Fail). Bref après quelques patch et 1 ou 2 add on pour avoir du contenu, Final Fantasy XIV sera peut-être jouable mais en attendant il aura fait très mal à Square Enix et j’espère que ça leur apprendra à ne pas sortir de jeu pas fini.

Oboro Muramasa : Grand fan d’Odin Sphere, j’attendais de pied ferme le nouveau bébé de Georges Kamitani et Vanillaware, j’ai quasiment acheté la Wii uniquement pour lui. Et malgré le fait qu’il soit encore plus magnifique et plus rapide j’ai été assez refroidi. Déjà le jeu est vachement bourrin, on défouraille vraiment sans trop réfléchir, à part pour les boss (vraiment géniaux je dois l’admettre). Là où Odin Sphere offrait un système intéressant et entraînait de la réflexion, là on se contente de gagner des niveaux sans chercher plus loin, pareil pour la cuisine, tout simplement inintéressante. Mais le pire c’est que là où Odin Sphere était poignant et magnifique dans son scénario torturé et subtil, celui d’Oboro Muramasa est au mieux cliché, au pire totalement fade, une adaptation sans grand intérêt de conte japonais. En plus on joue deux persos qui n’ont aucun lien l’un avec l’autre.

Catégorie « Mais pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii? »

Front Mission Evolved : Non mais transformer une série culte de tactical-RPG en un TPS mou même pas digne de Armored Core ??? Au moins celui-là est vraiment pourrave et je peux dire que c’est de la merde, contrairement aux deux autres ci-dessous !

Castlevania Lords of Shadow/Metroid : Other M : Castlevania et Metroid étaient les derniers représentant d’un genre toujours méprisé et oublié, ils mêlaient action et exploration à la perfection, des aller retour, de la recherche, un level design parfait. Des jeux qui se sont maintenant prostitués pour devenir grand public, ben ouais je me disais aussi qu’il n’y avait pas assez de jeux d’action au level design composé à 95% de couloirs. Et puis Metroid c’était une ambiance prenante où Samus fermait sa gueule !

Les jeux que j’attends le plus dans le futur

– The Witcher 2 : Assassins of Kings : J’ai fait The Witcher recemment et malgré le fait que je n’ai pas « surkiffé », je l’ai fait quasiment d’une traite ! Geralt est super classe et The Witcher 2 est super beau, avec plus de possibilité (comme s’infiltrer), et toujours aussi mature et bien écrit, bref je veux ! Le jeu qui me fera acheter une HD 6950.

inFamous 2 : Parce que Cole à retrouvé son look du premier inFamous.

Dead Space 2 : Malgré le multi qui ne m’inspire pas, ayant surflippé sur le 1 je ne peux que l’attendre.

Batman Arkham City : Why So Serious !

Tactics Ogre Unmei no Wa : Matsuno is back in da place !

Valkyria Chronicles 3 : Sur PSP comme le 2, plus mature (même si je reste dubitatif), surtout avec encore plus de possibilité de customiser ses classes et la possibilité de jouer avec une valkyrie. Miam !

Starcraft 2 : Heart of the Swarm : Même si les Zergs sont moches et imba, il faut bien que j’attende Heart of the Swarm pour avoir la suite de l’histoire et surement de nouvelles unités (et de l’histoire sur les banelings) et un buff Protoss, avant de voir arriver la conclusion grandiose de Legacy of the Void !!! Pour Aiur !!!

Warhammer 40k : Dawn of War 2 Retribution : Relic Entertainment nous y a habitué avec le premier Dawn of War, c’est un add on par année, et vu la qualité c’est impossible de râler ! Au menu cette fois-ci les tant attendues campagnes des Orks bourrins, des Tyranides baveux et des fiers Eldars, plus la garde impériale comme nouvelle race ! Pour l’Empereur !

Les jeux qu’il faut qu’ils sortent chez nous ou au moins aux US bordel

– Xenoblade

– The Last Story

– Venus And Brave

– Shining Force Feather

Catégorie il faut que j’y joue, ou que j’y joue plus

Nier : Chaudement conseillé par Kirox, je l’ai acheté.

Resonance of Fate : J’y ai joué 8h30 et malgré le fait que j’ai bien accroché, j’arrive pas à continuer. Le scénar ne décolle pas et les combats sont un peu tous les mêmes.

Assassin’s Creed Brotherhood : Je suis sûr qu’il déchire, j’ai pas encore eu le temps de m’y mettre.

Amnesia The Dark Descent : Je l’ai acheté en promo, mais j’ai pas encore eu le temps ni le courage de m’y mettre.

6 réponses à “Le bilan Vidéoludique de Mithrandir, cuvée 2010”
  1. Corti dit :

    Les personnages de Muramasa n’ont aucun lien entre eux ? Si peu, que l’un devient le vassal de l’autre dans une des fins, mais c’est pas grave :p

  2. Mithrandir dit :

    Ouais en même temps ça arrive tout à la fin du jeu, j’aurai préféré qu’il y ai plus d’interaction durant le jeu (et c’est même pas dans les premières fins !). Odin Sphere c’est 5 personnages au destin entremêlé qu’on joue à tour de rôle, qui se sauvent les uns les autres, tombent amoureux et se battent ensemble et aussi entre eux à tour de rôle… Un peu plus intéressant que Kisuke et Momohime qui se rencontrent dans les bains 2 fois durant le jeu.

  3. Vins dit :

    Plutôt d’accord dans l’ensemble !
    Sauf pour Valkyria Chronicles 2 que je n’ai pas encore fini (je dois en être vers le mois de septembre) et qui me déçoit un peu jusque là. La grosse nouveauté de ce nouvel opus c’était effectivement les nouvelles classes mais au final je trouve que la majorité se révèle assez inutile ou du moins clairement pas indispensable (très souvent le trio scout/shocktrooper/lancer suffit amplement). Et les missions justement, certes il y en a plus mais j’ai souvent l’impression de refaire la même chose. Je regrette limite le 1er où les missions étaient plus scénarisées … D’ailleurs j’aurais bien aimé un retour sur PS3 pour le 3ème.

    Pour Peace Walker je plussoie, hormis pour la caméra que je trouve quand même bien plus simple à gérer dans KH Birth by Sleep au niveau du placement des touches.

    Et je suis en plein dans le Castlevania et je dois dire que les couloirs me gênent pas tant que ça, les décors sont assez magnifiques et l’action ne manque pas. Quant à la direction qu’a pris la licence avec cet épisode, j’avoue que pour ma part je m’en fous un peu puisque je n’ai quasi pas joué aux anciens. x/

  4. Mithrandir dit :

    Ah bon moi Valkyria Chronicles je trouve que certaines des nouvelles classes déchirent, les armored tech et plus particulièrement les fencer qui peuvent resister à n’importe quel tir et défoncent avec leurs épées j’adore ! Et puis les mortarer sont également très puissant, des anti personnels à distance mais plus résistants qu’un sniper. Bon après c’est sur les anthem corps et les gunner servent très peu mais bon globalement je dirai que j’utilise pas mal toutes les classes disponibles. Après les zones se répètent en effet et je peux comprendre que ça saoule, mais moi avec les camps qui changent de place et tout je ne m’ennuie pas du tout.

  5. Vins dit :

    C’est vrai que le fencer est une des nouvelles classes que j’ai le plus utilisé, bien que ça manque un peu de puissance au début (damn, ne pas one shot un mec c’est rageant !). Un autre point dont j’ai oublié de parler et qui m’a bien plu par contre, c’est la customisation du char qui n’était pas aussi développée dans le 1er et qui permet ici de complètement changer l’approche d’une mission (ou comment finir une mission en 1 tour en prenant le transport de troupes :D).

  6. Mithrandir dit :

    Ah moi je change rarement mon char depuis que c’est un medium tank avec une tourelle utility (je m’en sert quasiment que comme obstacle ou pour tuer un tank ennemi exceptionnellement. Mais c’est vrai qu’il y a carrément plus de possibilités que dans le 1, avec la possibilité de construire des ponts et échelle en lui équipant une grue, ou bien casser la glace ou les blocs de pierre ou encore annuler un effet négatif comme la nuit etc.

  7.